A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U

liste complète Myxo

Cliquez sur la vignette pour agrandir ; liens hypertextes en rouge

Voir dans la rubrique INFOS les sites incontournables sur les Myxomycètes

et l'ouvrage indispensable de Marianne Meyer, Jean Bozonnet et Michel Poulain
http://www.fmbds.org/commander/


age  

Copyright : Jean-Louis CHEYPE
Courriel : jean-louis.cheype@orange.fr

 
   
A

 

Descriptions
(avec l'aide de Marianne Meyer que je remercie vivement)
Arcyria

Sporocystes pédicellés, péridium généralement vite fugace dans sa partie supérieure mais persistant en forme de coupe à la base (calicule). Capillitium en filet.

Arcyria cinerea

Espèce cosmopolite et très commune. Sporocystes le plus souvent cylindriques stipités, gris pâle, 1-4 mm de haut.Stipe 0,5-1,5 mm. Péridium fugace laissant laissant un calicule jaunaâtre translucide à surface lisse plissée. Capillitium réticulé à petites mailles à filaments verruqueux-spinuleux. Spores presque incolores, couvertes de verrues très fines (6 -)7-8 m.
Autre récolte + Gros plan

Arcyria cinerea var. digitata

Récolte de Guyane

Arcyria denudata

Sporocystes rouge carmin, cylindriques 1-2 mm. Spores 6-8 µm, finement verruqueuses Capillitium attaché à l'ensemble du calicule, peu détachable. Sur bois mort.
Gros plan

Arcyria ferruginea

Sporocystes en groupes serrés rougeâtres 2 mm, pédicelle 0,3-0,8 mm. Capillitium à peine fixé au centre du calicule. Sur bois mort .Spores pâles 9-11 µm, finement verruqueuses.
Aspect jeune

Arcyria incarnata

Sporocystes en groupes compacts, rose vif. Pédicelle 1 mm. Capillitium attaché à la base du calicule, tubes 3-5 µm de diamètre couvert d'anneaux proéminents en spirales. Spores 6,5-8 µm, presque hyalines et sublisses. Sur bois mort. Aspect jeune

Arcyria major

Sporocystes en petits groupes, rose vif. Pédicelle court. Capillitium dilaté jusqu'à 6 mm. Spores 6-9 µm, finement verruqueuses. Capillitium attaché à la base du calicule ; il se décolore dans le Hoyer's. Sur bois mort.

Arcyria obvelata
Sporocystes en petits groupes, jaune ocracé. Pédicelle très court. Capillitium longuement cylindrique, tombant et emmêlé, dilaté jusqu'à 13 mm, à peine fixé au centre du calicule. Spores 7-9 µm, finement verruqueuses. Sur bois mort.
Arcyria pomiformis

Sporocystes dispersés, sphériques à ovoïdes, jaune ocracé, jusqu'à 2,5 mm. Pédicellés. Capillitium à larges mailles, difficilement détachable. Spores 7-8 µm, finement verruqueuses.

Arcyria versicolor

Sporocystes piriformes à stipe court. Capillitium spinuleux réticulé, rarement avec des bandes. Péridium jaune verdâtre ocracé à brun rougeâtre, calice persistant à bord mal défini. Spores 9-11 µm très finement spinuleuses. Plasmode blanc puis jaune à orangé. Parfois nivicole.
micro

B

 

 
Badhamia

Sporocystes stipités ou sessiles, ou plasmodiocarpes courts. Péridium simple , rarement double, avec calcaire. Columelle généralement absente, parfois pseudocolumelle . Capillitium en tubes formant un réseau avec calcaire abondant et parfois aussi avec filaments hyalins. Spores brun noir, libres ou aggrégées en amas.

Badhamia melanospora
(= B. gracilis )

Sporocystes globuleux, stipités (ou sessiles) 0,5-1 mm , dispersés ou groupés. Péridium blanc, rugueux. Stipe brunâtre, plissé. Capillitium avec de larges noeuds. Spores ovoïdes, libres, pourpre foncé, 11-15 µm, densément verruqueuses. Plasmode blanc ou jaune.

Badhamia nitens

Sporocystes globuleux sessiles 0,5-1 mm, jaune à verdâtre, en groupes denses. Péridium double, couche externe fragile, rugueuse, couche interne hyaline iridescente plus persistante. Capillitium fin à noeuds épais. Spores en groupes de 4-20, épineuses sur la face externe, finement verruqueuses ailleurs, brun pourpre, 12-14 x 11-13µm.

Badhamia utricularis

Sporocarpes stipités groupés en larges colonies.Plasmode jaune. Sporocystes globuleux 0,5-1 mm de diamètre, gris-bleu, violet iridiscent. Péridium simple, hyalin, veiné de calcaire. Spores foncées, en groupes de 7-10 facilement désagrégés, sphériques, uniformément spinuleuses.Capillitium très lachement réticulé formé de tubules calcaires blancs. Sur écorces d'arbre à terre..

Badhamia versicolor

Sporocystes sessiles 0,2- 0,5 mm , dispersés ou groupés. Péridium grisâtre, ruguleux. Capillitium blanc ou abricot. Spores ovoïdes, pourpre foncé, 10-14 x 9-11 µm, fréquemment groupées par 10-40, finement verruqueuses au sommet et sublisses et plus pâles ailleurs. Plasmode hyalin.
Badhamiopsis

Plasmodiocarpes ou sporocystes sessiles. Columelle absente. Capillitium en tubes calcaires verticaux.

Badhamiopsis ainoae

Sporocystes sessiles 0,4 - 0,7 mm ou plasmodiocarpes pulvinés allongés jusqu'à 18 mm, dispersés ou groupés. Péridium blanc à grisâtre, ruguleux devenant brunâtre par disparition des grains calcaires. Spores globuleuses 9-11 µm, brun-violet, verruqueuses.

Barbeyella

Sporocystes globuleux stipités, minuscules. Péridium simple à déhiscence pétaloïde. Columelle atteignant le centre. Capillitium simple ou fourchu.

Barbeyella minutissima

Sur feuilles d'hépatiques. Sporocystes dispersés 0,2- 0,4 mm de hauteur totale. Péridium 0,1-0,2 mm se divisant en 5-9 lobes. Stipe brun rougeâtre, 3/4 de la hauteur. Capillitium formé de 6-10 branches simples. Spores globuleuses 8-10 µm, brun-pourpre.

C

 

 
Ceratiomyxa

Spores naissant à la surface.Sporocystes sessiles 0,2-0,5 mm, dispersés ou groupés. Péridium grisâtre, ruguleux. Capillitium blanc ou abricot. Spores ovoïdes, pourpre foncé, 10-14 x 9-11 µm, fréquemment groupées par 10-40, finement verruqueuses au sommet et sublisses et plus pâles ailleurs. Plasmode hyalin.

Ceratiomyxa fruticulosa

autre avec aspect verdâtre (présence d'un parasite, lequel ?).
En colonies étendue et serrées, blancs ou jaunes, rarement verdâtres, cylindriques ou rameux jusqu'à 10 mm de haut, paraissant pruineux. Spores lisses, hyalines,globuleuses à ovoïdes 8-15 x 6-10 µm, à la surface des sporocystes, sur un pédicelle de 7-20 µm de haut.

Ceratiomyxa fruticulosa
Gros plan avec l'aspect rameux avec les spores sur des pédicelles.Sporocystes sessiles 0,2- 0,5 mm , dispersés ou groupés. Péridium grisâtre, ruguleux. Capillitium blanc ou abricot. Spores ovoïdes, pourpre foncé, 10-14 x 9-11 µm, fréquemment groupées par 10-40, finement verruqueuses au sommet et sublisses et plus pâles ailleurs. Plasmode hyalin
Ceratiomyxa fruticulosa
var. arbuscula
Récolte de Guyane
Ceratiomyxa morchella

Récolté en Guyane (Saül), vient en groupe très dense sur les troncs pourris. Sporocystes avec une tête alvéolée et stipe vitreux-translucide.
Biblio. : Mycologia 46(1) : 94 (1954).
Autre

Ceratiomyxa sphaeorosperma

Récolté en Guyane. Sporocystes en pelotes. Spores globuleuses. 18-20 µm

Ceratiomyxa stipitata

Récolte de Guyane, présence d'un stipe vitreux comme pour C. morchella et les spores sont plus grandes que celles de C. fruticulosa.

Comatrichia

Sporocystes stipités globuleux à cylindriques, parfois subsessiles. Péridium operculé, après déhiscence en forme de calice. Capillitium avec noeuds calcaires et pseudocolumelle. Sporée brun sombre.

Comatrichia fusiformis

Sporocystes peu groupés, stipités 2,5 à 4,5 mm de haut, fusiformes, brun noir avec réflections métalliques. Columelle atteignant le sommet. Capillitium brun noir, formant un réseau dense avec de nombreuses extrémités libres. Spores brun violacé 12-14 µm finement verruqueuses. Nivicole, sur débris ligneux de conifères.

Comatrichia pseudoalpina

Sporocystes densément aggrégés, stipités, 1,5-3,5 (4) mm de haut, ovoïdes à cylindriques. Stipe court, noir. Capillitium très dense. Columelle atteignant les 4/5. Spores brun violacé avec une zone claire.
Nivicole, arbuste vivant, bois mort, tiges sèches de Rubus idaeus, Vaccinium myrtillus, sous rachis mort de fougère

Craterium

Sporocystes stipités globuleux à cylindriques, parfois subsessiles. Péridium operculé, après déhiscence en forme de calice. Capillitium avec noeuds calcaires et pseudocolumelle. Sporée brun sombre.

Craterium concinnum

Sporocystes stipités, 0,5-0,8 mm de haut, en forme d'entonnoir. Péridium simple cartilagineux, brun rosâtre, avec des grains calcaires, opercule brun pâle, tombant à la déhiscence, base plus foncée. Stipe 1/2 hauteur totale, brun rougeâtre. Capillitium à filaments hyalins et noeuds brunâtres formant un réseau avec des petites mailles arrondies. Spores spinuleuses, brun sombre, 9-10µm de diamètre. Plasmode laiteux puis crème. Sur feuilles, débris végétaux

Craterium leucocephalum

Sporocyste globuleux, à stipe brun-rouge, 1-1,5 mm de haut. Péridium double, gris cendré par le calcaire, rouge orangé à la base, déhiscence circulaire et sporocarpe en forme de calice après déhiscence. Stipe brun-rouge. Capillitium à noeuds calcaires larges, avec pseudocollumelle. Hypothalle discoïde petit. Spores brun violacé 8-9 µm à verrues fines denses. Plasmode jaune. Sur feuilles, débris végétaux.

Craterium minutum

Sporocystes en coupe s'ouvrant par un opercule convexe, blanchâtre. Sporocarpes jusqu'à 1,5 mm de haut. Capillitium à noeuds calcaires grands. Spores 8-10 µm très finement spinuleuses, presque lisses.
Sur feuilles mortes, brindilles.
Autre ; sur Houx

Craterium muscorum

Sporocystes stipités 0,7 mm, bruns couvert d'un dépôt de granules calcaires rosâtres. Columelle claviforme brun foncé atteignant le centre du spoocyste. Spores 13-16 µm, lâchement réticulées par des crêtes haute de 1 µm

Craterium obovatum

Sporocystes en groupes, stipités ou sessiles, 1-2 mm de haut, obovoïdes, grisâtres à brun violacé. Péridium mince et fragile, pâle au dessus , plus persistant et plus sombre en dessous où il est souvent clairement délimité en coupe. Stipe brun-rouge, de hauteur moitié, se prolongeant en columelle jusqu'au 2/3. Capillitium dense blanc ou brun pâle. Spores brun violacé 13-17µm, modérément à fortement verruqueuses. Plasmode jaune. Sur feuilles, débris végétaux.

Cribraria

Sporocystes ± sphériques, stipité. Péridium se perforant en un réseau souvent avec des noeuds étendus, avec la base en coupe, et avec des grains calcaires concentrés aux noeuds. Sporée jaune à pourpre violet. Spores de teinte claire, lisses à finement verruqueuses.

Cribaria argillacea

Sporocarpes densément groupés 1-1,5 mm de haut. ayant l'aspect d'un pseudoaethalium. Stipes courts. Sporée brun jaune clair. Spores 5,5-8 µm fineemnt verruqueuses.
Evolution sur plusieurs jours. Couleur gris ardoisé à l'état très frais.

Cribaria argillacea

Aspect mature avec un péridium ochracé muni d'un réseau.

micro

Cribaria atrofusca

Sporocystes dispersés, 1-2 mm de haut. Péridium globuleux à piriforme 0,4-0,6 mm , brun violacé foncé, brillant, irisé, se déchirant en filet à mailles régulières et à gros noeuds. Calicule jusqu'à la moitié, à marge denticulée. Stipe 0,6-1,8 mm, mince, sillonné, brun foncé. Sporée brun rougeâtre. Spores verruqueuses, 7-8,5 µm de diamètre.

Cribaria aurantiaca

Sporocystes stipités, grégaires à dispersés, 1-2 mm de haut, jaune vif puis brun ocracé. Péridium globuleux 0,3-0,6 mm, calicule 1/4 à marge dentelée, réseau régulier. avec nombreux noeuds arrondis. Stipe noir. Sporée jaune vif. Spores sublisses 6-7 µm. Plasmode verdâtre. Sur bois mort.
Autre

Cribraria cancellata

Gros plan
Micro

Cribraria pachydictyon

Sporocarpes 2-3 mm avec sporocystes 0,2 mm de diam., de couleur jaune orangé. Réseau avec mailles nombreuses et cupule très réduite.Stipe brun orangé sans granules. Spores 6-8 µm, finement spinuleuses. Sur bois mort.

Cribraria purpurea

Sporocystes en groupes 1,5-2,5 (3) mm de haut. Péridium globuleux pourpre rougeâtre 0,5-1,2 mm diam, densément garni de granules pourpres, se déchirant en réseau à mailles irrégulières et à gros noeuds plats. Stipe plissé brun foncé 3/4 de la hauteur totale. Sporée pourpre. Spores 5-7 µm, pâles très finement verruculeuses. Plasmode pourpre. Sur bois de conifères en montagne. Micro

D

 

 
Diachea

Péridium sans calcaire, irisé. Pédicelle et columelle calcaires. Sporée brun noir.

Diachea leucopodia
stipités cylindriques, jusqu'à 2 mm de haut. Péridium irisé bleu métallique. Columelle blanche atteignant presque le sommet. Spore brun lilas 7-10 µm, finement verruqueuses. Hypothalle blanc calcaire. Plasmode blanc. Sur feuilles, débris végétaux. Gros plan
Diacheopsis

Sporocystes généralement sessiles, ou plasmodiocarpes ± pulvinés. Péridium en général persistant brillant et irisé. Columelle absente ou réduite à un épaissisement basal. Capillitium partant de la base et attaché radialement au péridium. Sporée brun sombre.

Diacheopsis kowalskii

Sporocystes sessiles, grégaires, pulvinés arrondis 2-2,5 x 1 mm, à plasmodiocarpes 3 mm. . Péridium persistant, brun foncé iridescent, parsemé de petites aiguilles blanchâtres .Capillitium formant un réseau à mailles lâches à filaments typiquement bicolores, alternativement hyalins et bruns. Spores 16-17,5 µm, brun clair avec un côté plus foncé, à fines épines denses et régulièrement réparties. Espèce nivicole sur Vaccinum, Rhododendrum.
Doc : bull. FMDS 150 p. 29 (1998).

Diacheopsis metallica

Espèce nivicole. Sporocystes sessiles, pulvinés arrondis à allongés 1,5-3 mm, enn groupes serrés. Péridium granuleux, très iridescent. Spores 12,5-15 µm à épines peu denses irrrégulièrement réparties.

Diacheopsis pauxilla

Espèce nivicole, en petits groupes peu serrés, sur plantes séches ou vivantes à proximité de la neige fondante. Sporocystes sessiles, pulvinés 1,2 x 0,5 mm, rarement subplasmodiocarpes. Péridium granuleux, très iridescent. Spores 13,5-17µm densément spinuleuses. Planche . Biblio : bull FMDS 150 (1998).

Diacheopsis reticulospora

Plamodiocarpes jusqu'à 5 cm de long, souvent réticulés, convexes en section transversale, de couleur brun foncé avec des irisations. Péridium membraneux, persistant, lisse, brun et translucide avec des granules irrégulièrement dispersés. Capillitium brun foncé, densément réticulé, à filaments lisses et à extrémité pâle. Sporée noire. Spores 12-16µm globuleuses à elliptiques, brun foncé uniforme, densément et irrégulièrement réticulées. Nivicole.

Dianema

Sporocystes sessiles ou plasmodiocarpes. Péridium membraneux mince ou cartilagineux. Capillitium à filaments minces, lisses ou sculptés, issus de la base du péridium, ramifiés ou non. Sporée rosâtre. Spores jaune pâle par transparence.

Dianema inconspicuum

Espèce nivicole. Sporocystes sessiles, pulvinés 1-1,5 x 2 (3 ) mm et 0,3 mm de haut. Péridium persistant, brun de datte, lisse et brillant, ± ridé, apparaissant simple, mais à deux membranes étroitement adhérentes et veinées. Capillitium abondant brun ochracé. Sporée rose orangé grisâtre. Spores spinuleuses, pâles (9,5) 10-11 (11,5) µm.

Diderma

Peridium typiquement double à couche externe calcaire fragile.
Columelle généralement remarquable, parfois réduite à un socle épais. Capillitium ramifié sans calcaire. Sporée brun à noir.

Diderma alpinum

Sporocystes sessiles 1-2 mm, ou plasmodiocarpes, hypothalle blanc peu épais. Capillitium typiquement avec nombreux noeuds bruns fusifomes, présence d'une columelle ocracée, jusqu'à brun orangé , épaissie à la base. Spores épineuses 10-13 (14) µm ( var. macrosporum 15-16 µm). Nivicole.
Autre1 ; Autre2 ; Micro

Diderma alpinum

Autre4

Diderma fallax
=Diderma lyallii

Sporocystes sessiles ou à court pédicelle, ovoïdes subglobuleux 1-2 mm. Péridium marbré beige blanchâtre. Columelle sphérique à cylindrique crème à brun pâle. Spores 14-17 µm, brun foncé, nettement épineuses. Nivicole.

Diderma effusum

Sporocarpes blancs (grisâtres à l'état humide) plus ou moins confluents sessiles 1-4 mm x 0,8-1 mm. . Péridium double, l'exoperidium libre et cassant. Spores 8-9µm, brun pourpré finement épineuses. Capillitium hyalin à filaments très fins.
Gros plan

Diderma globosum var. europaeum
Sporocystes globuleux sessiles 0.5-1 mm, à péridium lisse blanc à 2 couches. Couche interne translucide. Columelle typiquement blanche et petite. Capillitium mince, incolore ou brun-violet, dichotomes, mais à peine anastomoés. Hypothalle blanc peu développé. Spores 9-12 µm finement verruqueuses. Nivicole
Diderma globosum var. europaeum

micro

Diderma hemisphaericum
Sporocystes blancs en forme de disque aplati, pédicellé, 1 mm de haut. Columelle brune, bombée à aplatie. Spores 7-9 µm, brun foncé, finement verruqueuses. Sur les feuilles, les mousses, ainsi que sur bois de feuillus.
Diderma meyerae

Sporocystes globuleux 1-2 mm. Columelle épaisse blanche à rouillé clair. Hypothalle très développé. Couche interne du péridium irisée. Capillitium sombre. Spores 10-11 µm. Une autre espèce nivale ressemblante : D. niveum var. ferrugineum possède des grandes spores 13-14 µm.
Autre1 ; Autre2

Diderma meyerae

Gros plan avec la couche interne du péridium irisée et la columelle rouille claire.
Une autre espèce nivale ressemblant, Diderma niveum (var. ferrugineum), possède aussi des grandes spores 13-14 µm.. Micro

Diderma microcrocarpum

Très proche de Diderma alpinum avec une columelle brun orangé à ochracée. Hypothalle plus ou moins développé. Petits sporocarpes subglobuleux 0,3-1 mm de diamètre. Capillitium à fins filaments 1 µm d'épaisseur, spores 10-12,5 µm courtement spinuleuses.

Diderma ochraceum

Sporocystes ocracés, sessiles, subglobuleux 0,4-1 mm à plasmodiocarpes. Péridium double, couche externe calcaire, cartilagineuse, lisse ou légèrement ridée, couche interne membraneuse, jaune. Columelle discrète. Capillitium abondant,à filaments simples, bruns, incolores à la base. Sporée noire. Spores jaune brun foncé, 9-11 µm, très finement spinuleuses. Plasmode jaune citrin. Sur mousses et hépatiques.

Diderma sauteri

Sur la mousse. Sporocystes sessiles, groupés , de 0.6-1mm de diamètre, gris rosâtre. Péridium double, couche extérieure cartilagineuse lisse, couche interne membraneuse grise et iridescente. Columelle petite, souvent en base épaissie, rougeâtre. Capillitium très lâche avec le sommet des filaments hyalins. Sporée noire. Spores 12-14 µm, brun foncé, à spinules peu serrées. Plasmode blanc.

Diderma sessile

Sur la mousse. Sporocarpes isolés en petits groupes, 0,4-1,4 mm, blancs, marqués de crêtes formant un réseau à grandes mailles. Péridium double. Capillitium pâle densément et irrégulièrement réticulé. Columelle calcaire souvent bien développée (mais parfois nulle), ochracé pâle. Spores généralement groupées par 2, (10)11-13(15) µm à verrues assez grosses.

Diderma saundersii

Plasmodiocarpes fins (0,2 mm d'épaisseur) formant une plaque perforée. Péridium double. Columelle absente. Capillitium à filaments fins incolores. Spores 6-9 µm verruqueuses. Sur feuilles mortes, brindilles.

Diderma spumarioides

Sporocystes sessiles globuleux, densément groupés, Péridium double à couche externe calcaire rugueuse. Columelle convexe, blanche. Spores brun jaune pâle verruqueuses, sans ligne équatoriale, 8-11 µm. Plasmode blanc.

Diderma testaceum

Sporocystes sessiles, globuleux 0,7-,2 mm. Péridium double à couche externe fragile comme une coquille d'oeuf, couche interne membranaire gris acier. Columelle conique roussâtre. Spores brun pâle, 8-9 µm,très finement verruqueuses. Sur feuilles, débris végétaux et bridilles.

Didymium

Se différencie du genre Diderma par le calcaire du péridium cristallisé disséminé à la surface sous forme de cristaux ou formant une croûte continue.

Didymium decipiens

Plasmodiocarpe mince et étendu, blanc à grisâtre. Péridium membraneux, couvert de petits cristaux (et granules). Capillitium abondant, brunâtre à filaments à 1-3 bandes spiralées (comme les Trichia, peu tortueux et peu rameux, 3 µm diam. Sporée noire. Spores brun violacé, densément et fortement verruqueuses, globuleuses ou ovoïdes à elliptiques (14) 15-17 µm. Micro .

Didymium dubium

Plasmodiocarpe jusqu'à 0,3 mm de haut ou sporocarpes, blanc à grisâtre. Hypothallus discret. Péridium simple membraneux, couvert de petits cristaux (et granules).Columelle absente. Capillitium lâche, peu dense, brunâtre, à filaments parfois avec une bande spiralée par endroit. Sporée noire. Spores brun violacé, densément verruqueuses 10-14µm ( 12-14 µm sur ma récolte). Micro .
Selon M. Meyer, le groupe de D. dubium est mal débrouillé. Les spores sont souvent données 10 12 µm et le capillitiun sans spirale (cf. Nannenga par ex.).

Didymium megalosporum

Sporocystes gris blanc, pédicellés 1,5-2 mm de haut, péridium ruguleux par les cristaux calcaires disséminés. Pédicelle brun-rouge. Columelle globuleuse discoîde brun orangé. Spores brun-noir finement verruqueuses 9-11 µm.

Didymium melanospermum

Sporocystes jusqu'à 1 mm de haut, subglobuleux, à stipe court, profondément ombiliqués au sommet du stipe. Péridium simple densément poudré de cristaux grisâtres. Columelle brune attteignant la moitié. Capillitium brun à filaments peu ramifiés avec des épaississements. Sporéetrès foncée, presque noire. Spores 10-14 µm, irrrégulièrement verruqueuses, brun violacé. Sur mousses, feuilles et brindilles.

 

Didymium nivicolum

 

Sporocystes blancs sessiles 1-2 mm de diamètre ou plasmodiocarpes jusqu'à 4 cm , à surface supérieure aplatie. Péridium mince, transparent, couvert de flocons calcaires formés de cristaux étoilés de 50 µm. Columelle absente ou ayant l'aspect d'un petit monticule, blanc ou ocracé. Capillitium abondant et peu facilement séparable, formé de filaments brun violacé à hyalins, peu ramifiés et anastomosés. Sporée noire. Spores brun pourpre, densément verruqueuses, 14-16 µm de diamètre. Nivicole.

 

Didymium nigripes

 

Sporocarpes grégaires, longuement stipités, 1-2 mm de haut. Sporocystes globuleux 0,3-0,5mm de diamètre, blancs, couverts de cristaux calcaires plus grands que les spores. Hypocolumelle noire à sommet globuleus. Capillitium à filaments fins, incoloes à brun pâle. Spores claires 7-10 µm , verruqueuses.Surtout sur feuilles. Micro

Didymium serpula

Plasmodiocarpes aplatis, gris foncé ou blanc grisâtre, 0.1-0.15 mm d'épaisseur, 2-8 (-40) mm de long, parfois perforés. Péridium membraneux, plus ou moins régulièrement recouvert de cristaux blancs étoilés. Columelle absente. Capillitium à filaments minces, jaune brun, reliés à des vésicules subglobuleuses jaunes, verruqueuses , de 30-50 µm de diamètre. Sporée brune. Spores brun pâle violacé, 8-11 µm de diamètre.,verruculeuses. Plasmode jaune.

Didymium squamulosum

Sporocystes 0.3-1,2 mm , densément couvert de calcaire qui forme des écailles blanches. En général avec un pédicelle blanc à rose. Hypothalle nettement délimité entourant la base du pédicelle. Columelle blanche discoïde. Spores noires 8-13 µm, verruqueuses. Plasmode blanc à rose.
partout : bois mort, débris végétaux, feuilles, jusqu'aux crottes.
Autre

Didymium vaccinum

Sporocystes blancs ou ocracé pâle, à stipe calcaire plissé, jusqu'à 1 mm de haut, rarement sessiles ou plasmodiocarpes. Péridium double, couche extérieure lisse, couche interne membraneuse jaune brun. Ressemblant à un coquetier après déhiscence. Columelle hémisphérique épaisse, ocracée. Capillitium à filaments rigides issus de la columelle, peu ramifiés, hyalins à jaune brun. Sporée noire. Spores brun foncé, avec une zone pâle, 9-12 µm de diamètre., avec des verrues épaisses et espacées. Plasmode jaune vif. Sur débris de plantes succulentes (cactus) dans les déserts. Autre

E

 

 
Enteridium lycoperdon
( = Reticularia lycoperdon)
Aethalium pulviné 2-8 cm de diamètre, lisse , blanc argenté puis brunâtre par les spores. Spores brunes subglobose ou ovoïdes, 8-9 m avec un réseau en bandes d'un côté et une zone lisse de l'autre côté.
F

 

 
Fuligo

Aethalium parfois très étendu (plusieurs décimètres), pulviné. Spores brunes à noires.

Fuligo cinerea

Aethalium souvent en petits groupes, légèrement aplatis, pulvinés ou irréguliers 0,5-6 cm de long et 0.5 cm d'épaisseur, gris pâle ou blanc, à cortex fragile et s'effritant irrégulièrement. Capillitium ramifié ou non et parfois formant un réseau avec des noeuds parfois fusionnés en pseudocolumelle. Sporée noire. Spores brun pourpre, surtout ovales, (10-12 x 14-17 µm, à verrues souvent connexées. Plasmode translucide.

Fuligo rufa


Fuligo rufa


Fuligo septica var. candida

Diffère de septica par sa couleur blanche et le plasmode blanc. Spores finement echinulées, 7-9 µm. Ne pas confondre avec F. cinerea qui est de taille plus petite et possède des grandes spores (13-14 µm).
autre + spores

Fuligo septica
Aethalium pulviné, jusqu'à 15 cm ,jaune citrin à ocracé. Spores brun noir sphériques 7-9µm, finement verruqueuses. Plasmode jaune. Sur bois mort.
plasmode
autre
H

 

 
Hemitrichia

Péridium membraneux s'ouvrant irrégulièrement. Capilllitium constituant un filet dense avec peu d'extrémités libres. avec des élatères à bandes spiralées. Sporée jaune à rouge.

Hemitrichia serpula

Plasmodiocarpes étendus et réticulés. Capillitium 4-8 µm, comportant 3-4 spirales avec de longues épines. Spores réticulées 11-16 µm.. Plasmode blanc.
Autre

Hemitrichia serpula

aspect âgé et micro.

Hemitrichia serpula


Parfois parasité par un hyphomycète.
Autre

L

 

 
Lamproderma

Sporocystes métalliques et brillants. Columelle généralement bien visible. Sporée foncée.

Lamproderma acanthosporum

Sporocystes dispersés à lâchement groupés, sessiles , globuleux 1-1,5 mm., grisâtre bleu sombre, légèrement iridescents. Péridium membraneux persistant avec des macules nettement marquées. Déhiscence irrégulière. Columelle( nulle ou) rudimentaire. Capillitium en réseau.. Sporée noire. Spores brun violet foncé 14-16 µm sans ornementation, couvertes de grandes épines irrégulièrement distribuées jusqu'à 2 µm haut. Nivicole. Autre

Lamproderma album

Espèce nivicole. Sporocarpes grégaires, stipités, 1-1,8 mm de haut. Sporocystes globuleux 0,8-1,4 mm, iridescents. Capillitium blanc sous la loupe formant un résau dense. Columelle atteignant le centre du sporocystes. Spores 9-11,5 µm à verrues fines assez denses. Autre

Lamproderma atrosporum
(=Stemonitis carestiae = Meriderma carestiae )

Sporocystes globuleux pédicellés, uniformément noir mat faiblement irisé, 1-2,5 mm de haut. Péridium très fragile, se fragmentant en petits morceaux attachés au capillitium. Columelle cylindrique pénétrant jusqu'au centre. Capillitium noir attaché à l'ensemble de la columelle et formant un réseau large, extrémités libres en entonnoirs. Spores foncées brun pourpré 11-13µm crêtées
Biblio : SMF 2003, 119(3-4): 272 ; FND XIX, Alexopoulos XXI :196
gros plan

Lamproderma cacographicum

Sporocystes 1,3-2,4 mm, en groupes, sessiles ou à stipe court. Péridium globuleux 1,5 mm, gris argenté iridescent, finement granuleux. Columelle atteignant le centre. Capillitium dense, brun foncé, issu surtout de la partie supérieure de la columelle. Sporée brun foncé. Spores brun pâle, (10,5) 12-15 µm avec des crêtes courtes 0,5-1 (1,5) µm de haut, simples ou ramifiées. Espèce nivicole.
Biblio : FMDS (1997) 14 , p. 117-121 ; planche

Lamproderma cristatum

Sporocystes ovoïdes à sphériques, 1.5-2 mm, sessiles ou à stipe court. Péridium gris plomb légèrement iridescent, à membane mince persistante. Columelle subcylindrical à conique. Capillitium très dense brun sombre mais pâle à la périphérie. Sporée brun sombre. Spores 12-15 µm ornées de crêtes remarquablement bordées de verrues sombres. Nivicole. Micro
Autre

Lamproderma echinosporum

Sporocarpes épars ou groupés, courtement stipités ou sessiles jusqu'à 1,8 mm de haut. Sporocystes globuleux 1-1,5 mm de diam., gris foncé ou gris bleu, iridescents marqué de tachesnoirâtres. Columelle atteignant les 2-3 du sporocyste, spores 12-15 µm, parfois 16-18(-21) µm. Nivicoles sur feuilles et brindilles.

Lamproderma maculatum

Sporocystes sphériques pédicellés à subsessiles, jusqu'à 1,8 mm de haut, noirs avec des reflets métalliques et des macules nettement marqués. Columelle atteignant la moitié du sporocyste. Spores 12-15 µm, noires plus claires d'un côté, densément et finement verruqueuses. Nivicole.

Lamproderma ovoideoechinulatum

Sporocystes stipités, piriformes, 1,3-2 mm, typiquement zonés chatoyants. Péridium subhyalin plus épais et foncé à la base et décurrent sur le stipe. Spores échinulées à ornementation lâche, irrégulièrement réparties, 12,5-16 µm ( moyenne 13,2-14,9 ) brun foncé avec un côté plus clair.
planche . Biblio : FMDS 176, p. 13-30 (2005)

Lamproderma piriforme

Sporocystes stipités, piriformes souvent presque sphériques. Péridium bleu noir, brillants à reflets chatoyants, plus épais à la base et décurrent sur le stipe. Spores 15-20 µm à spinules bien marquées et réparties. Micro
Planche . Bibio : FMBDS 176, p. 13-30 (2005).

Lamproderma pseudomaculatum

Sporocarpes en groupes, stipités, 1,3-2 mm de haut. Sporocystes obovoïdes jusqu'à 1,4 x 1 mm., iridescents àreflets bronzés, violets, à taches foncées discrètes. Les sporocystes apparaissent presque blancs après dispersion des spores. Columelle atteignant le centre du sporocyste. Spores 11-13,5 µm à verrues denses.

Lamproderma pulchellum

Sporocystes densément groupés sur un fin hypothallus, subglobleux, plus haut que large, sessiles ou à très court stipe. Périthèces bleu noir profond brillants avec reflets métalliques, (0,4) 0.6-0.8 (1) mm . Columelle mince, à court, brun pâle. Capillitium brun jaune pâle, élargi aux noeuds, formant un réseau dense. Sporée noire. Spores brune, minutieusement verruqueuses 10-13m .

Lamproderma pulveratum

Sporocystes globuleux, stipités rarement sessiles, 1,5-1,8 mm de haut. Stipe jusqu'au 1/3, presque noir, fortement cannelé. Hypothalle brun rouge translucide. Péridium persistant, gris violacé iridescent, avec des cristaux blancs calcaires dispersés semblables à des aiguilles. Columelle atteignant la moitié . Capillitium peu anastomosé et plus ramifié vers la périphérie. Sporée brun foncé. Spores brun pâle, verruqueuses, (9) 10-12 (12,5) µm. Nivicole.

Lamproderma puncticulatum

Sporocystes globuleux 0,5-1,3 mm, stipités. Péridium membraneux, persistant, gris argenté sombre iridescent, avec de petites dépressions brun foncé. Stipe 0,5 mm (parfois absent) épais et plissé. Columelle noire, robuste, cylindrique, atteignant la moitié. Capillitium partant de l'extrémité de la columelle, brun pâle, anastomosé et avec beaucoup d'extrémités libres. Sporée brun foncé. Spores brun pourpre spinuleuses, 12.5-14 µm. Sur la mousse des talus exposés au Nord en montagne. autre

Lamproderma retirugisporum

Sporocystes globuleux à stipe court. Spores avec un beau réseau
Biblio : Singer, Moreno, Illana & Sánchez, Oesterr. Z. Pilzk. 12:14 (2003)
micro

Lamproderma sauteri

Sporocystes globuleux, stipités jusqu'à 3 mm de haut. Péridium fin bleu noir métallique brillant mais peu irisé, persistant en fome de coupe. Columelle jusqu'au milieu, noir opaque. Pédicelle 1 mm brun-rouge. Spores brun-noir 12-15 µm, spinuleuses. Nivicole. Autre
Biblio : SMF 2003, 119(3-4): 269.

Lamproderma sauteri

Gros plan

Lamproderma sauteri var. pulchrum

Sporocystes globuleux, stipités ou sessiles. Capillitium rayonnant, brun noir avec les extrémités hyalines. Grosses spores 13-18 µm diam.
Autre
Micro

Lamproderma sauteri var. pulchrum

Gros plan aspect stipité et sessile

Lamproderma zonatum

Espèce nivicole. Sporocarpes groupés, sessiles, ovoïdes, jusqu'à 2,5 x 1,5 mm. Columelle jusqu'à 2/3 du sporocyste.Capilllitium brun foncé, plus clair à la périphérie. Spores verruqueuses, brun clair 11-13,5 (14) µm.
Autre

Leocarpus

Sporocystes subsessiles. Péridium à trois couches, la médiane densément calcaire. Capillitium double avec un réseau calcaire épais et un réseau fin hyalin. Pseudocolumelle souvent présente. Sporée noire

Leocarpus fragilis

Aspects immature et mature

Autre

Leocarpus fragilis

Sporocystes densément groupés, ellipsoïdes jusqu'à 4 mm., brun-rouge brillant. Spores brunes finement verruqueuses, 12-18 µm de diamètre. Plasmode jaune.
autre

Leocarpus fragilis

Ensemble
Gros plan1
Gros plan2
Micro

Lepidoderma

Sporocarpes ou plasmodocarpes. Peridium couvert d'écailles cristallines calcaires. Capillitium sans calcaire. Sporée brun noir.

Lepidoderma chailletii

Sporocystes (sub)sessiles 0.5-1.5 mm . Péridium fin iridescent avec des écailles blanchâtres.Hypothalle fin et transparent. Columelle blanche à brunâtre. Capillitium faiblement attaché au péridium et à la columelle. Spores densément épineuses 10-13 µm. Plasmode blanc sale. Sur arbustes vivants et débris végétaux. Nivicole.

Lepidoderma tigrinum

Sporocystes globuleux densément écailleux, stipités à pédicelle plissé brun-rouge atteignant 2 mm. Hypothalle épais orangé. Columelle atteignant la moitié du sporocyste. Spores brun violacé finement épineuses 10-12 µm. Plasmode jaune orangé. Sur débris végétaux.

Licea

Petits sporocystes, stipités ou sessiles, ou plasmodiocarpes étroits. Déhiscence par plaques ou par un opercule pour les sporocystes, et par une fente longitudinale pour les plasmodiocarpes. Sporée blanche ou colorée. Beaucoup d'espèces sont corticoles.

Licea biforis

Plasmodiocarpes bruns, grégaires, allongés vers 1 mm, avec un ligne de déhiscence apicale jaune clair. Spore jaune clair 8,5- 12 µm, finement ponctuées. Sur écorces ou feuilles mortes.

Licea variabilis

Plasmodiocarpes jusqu'à 10 mm de long et 1 mm de large, souvent irréguliers ou pulvinés, jeunes de couleur ocracé brillant devenant noirâtres à maturité. Péridium double, persistant. Déhiscence irrégulière. Sporée brun olive pâle Spores globuleuses 12-15µm, jaunes à brun pâle, finement spinuleuses. Plasmode jaune à rose. Sur bois morts ou tiges herbacées.

Lycogala

Aethalia petits ou larges . Pseudocapillitium attaché au cortex, composé de filaments plus ou moins ornés de bandelettes ou finement verruqueux . Spores réticulées.

Lycogala conicum
Aethaliums plus hauts que larges, coniques ou ovoïdes, jusqu'à 3 mm de haut. Surface couverte d'écailles brunes formant un réseau discontinu sur fond gris jaunâtre. Pseudocapillitium à tubules peu ramifiées. Spores en masse rose vif devenant gris jaunâtre. Spores presque incolores 5-7 µm finement réticulées. Sur bois pourri.
Lycogala epidendrum
Plasmode rose à rouge carmin . Aethalium sphérique sessile 2-10 mm, en groupes serrés, gris rose à brun noir avec des fines écailles. Cortex persistant à plusieurs couches. Pseudocapillitium brun clair, sillonné ridé transversalement, lisse ou finement verruqueux . Sporée grisâtre puis beige . Spores grises à rose clair 5-8µm réticulées. Partout et mondialement répandues. Autre récolte
Lycogala exiguum

Aethalia dispersées ou grégaires, subglobose, (0,5) 2-4 (-5) mm diam., généralement sombres, cortex jaune-brun, épais couvert d'aréoles brun-noir. donnat un aspect tessellé. Sporée rose puis ochracée. Spores presque incolores, marquée par un fin réseau interrompu, apparaissant parfois presque lisse, (4 -) 4.5-5.5 (-6) m. Gros plan . Peridium

Lycogala flavofuscum
Aethalium gris brunâtre, sphérique à piriforme, énorme jusqu'à 10 cm ! Spores 6-8 µm réticulées. Pseudocapillitium finement échinulé. Subiculum jaune orangé (signalé blanc dans la littérature). Ne pas confondre avec un Enteridium. Récolte de novembre 2003 sur tronc de frêne au Bois Baron (Domancy) MEN 3530C par Jean Durante
M

 

.
Metatrichia

Sporocystes stipités ou sessile, souvent groupés ou en pseudoaethalium. Péridium double ou triple avec ligne de déhiscence. Elatères principalement non ramifiés. Sporée rouge

Metatrichia floriformis

Sporocarpes stipités, jusqu'à 4 mm de hauteur, à stipes souvent soudés en colonnes de plusieurs sporocystes. Sporocystes subglobuleux ou piriformes, 0,6-1 mm, brun rouge foncé, à déhiscence en lobes pétaloïdes. Capillitium à élatères de 5-6 µm de diamètre , ornés de 4-6 bandes spiralées lisses à 3-5 spirales. Spores 10-12 µm finement et densément spinuleuses. Micro

Metatrichia vesparium

Sporocystes stipités ou sessiles densément groupés, jusqu'à 2.5mm de hauteur totale. Péridium à 2 (rarement 3) couches, conique à subcylindrique 0,4-0,7.mm., rouge foncé, brillant ou iridescent ; déhiscence par un couvercle. Capillitium rouge, à élatères longtemps enroulés de 5-8 µm de diamètre , avec 3-5 spirales et épines jusqu'à 4 µm. Spores orange-rouge, 9-10 µm., verruqueuses. Plasmode rouge foncé ou noir. Micro

Metatrichia vesparium


Gros plan

Mucilago

Aéthalium étendu avec un cortex en croûte fragile formé de calcaire cristallin. Capillitium en réseau de filaments sombres, dépourvu de calcaire Sporée noire.

Mucilago crustacea

Aéthalium rugueux, l-7 cm de long et 1-5 cm de large. Péridium double, à couche externe calcaire, mince et fragile s'émiettant, blanc ocracé et devenant grisâtre. Capillium en tubes épais, formant un réseau brun pourpre sombre, plus pâle aux extrémités. Sporée noire. Spores verruqueuses, brun pourpre foncé, 11-14 µm. Plasmode blanc crème ou jaune. Sur feuilles ou brindilles. AUTRE

P

 

 
Physarum

Genre le plus riche en espèces.
Sporocystes sessiles ou pédicellés, ou plamodiocarpes. Péridium simple, double ou rarement à trois couches, avec calcaire amorphe grenu, rarement cristallin.. Parfois columelle ou pseudocolumelle. Capilllitium avec noeuds calcaires. Sporée brun noir.

Physarum album
(= Physarum nutans)

Sporocystes inclinés 0,4-0,7 mm sphériques déprimés à lenticulaires, long stipe jusqu'à 1,5 mm, plissé, blanc. Péridium blanc à gris-bleu irisé par disparition du calcaire et déchiré en lambeaux. Columelle absente. Capillitium dense avec des petits noeuds calcaires blancs. Spores 8-10 µm, finement verruqueuses, brun violet pâle. Bois morts de feuillus ou conifères, parfois sur feuilles ou mousses.

Physarum alpestre

Plasmodiocarpes étirés jusqu'à 4 cm, jaune soufre à blanchâtre. Péridium à couche externe épaisse lisse et couverte d'une membrane jaune, couche interne translucide gris bleuâtre, légèrerment poudré de calcaire. Capillitium dense à gros noeuds calcaires. Columelle en crête centrale blanche à jaune. Sporée noire. Spores 11-13 µm, brun pourpre sombre, densément verruqueuses. Plasmode jaune pâle. Nivicole.

Physarum alpestre

Autre récolte

Physarum bivalve

Plasmodiocarpes latéralement comprimés blanc gris. Péridium double déhiscence en fente longitudinale. Capillitium avec larges noeuds calcaires. Spores violacées sombres spinuleuses 8-10 µm.

Physarum contextum

Sur feuilles mortes et tiges. Sporocystes ou subplasmodiocarpes, sessiles densément agrégés, ovales, ou allongés, 0.3-0.6 mm de large, souvent unis comme un pseudoaethalium. Péridium double, couche extérieure épaisse calcaire jaune ochracé, ou pâle. Capillitium dense à noeuds angulaires, blancs ou jaunâtres. Columelle absente mais parfois pseudocolumelle. Sporée noire. Spores brun violet profond, distinctement et irrégulièrement spinuleuses, (10-) 11-13 (-14) µm. Plasmode jaune. Autre

Physarum flavicomum

Sporocarpes grégaires jusqu'à 2 mm de haut. Sporocytes suglobuleux à lenticulaires,0,6 mm, recouverts de calcaires jaunes. Péridium irisé lorsqu'il est dépourvu de calcaire. Stipe orangé brunâtre. Capillitium persitant réticulé. Sur bois pourri. Autre.

Physarum leucopus

Sporocystes 0.4- 0.5 mm globuleux, blancs, stipités, grégaires. Hauteur totale jusqu'à 1,5 mm. Péridium calcaire. Stipe blanc calcaire jusqu'à 0,8 mm. Columelle absente mais parfois une petite excroissance conique. Capillitium lâche avec des gros noeuds blancs. Spores 8-11µm, verruqueuses , brun violet pâle. Plasmode blanc. Sur bois de feuillus.

Physarum luteolum

Sporocarpes sessiles jaunes vifs, palissants, grégaires, subglobuleux 0,8 mm ou courts plasmodiocarpes, ruguleux ou sublisses. Péridium membraneux, simple densément recouvert de granules calcaires jaunes. Spores 8,5-11 µm, finement verruqueuses. Sur litière de feuilles. Autre

Physarum mutabile

Sporocystes jusqu'à 1 mm, blanc grisâtre, stipités ou parfois sessiles ou plasmodiocarpes. Stipe calcaire, court 0,1-0,4 mm, jaune ochracé à brunâtre. Capillitium dense, réticulé à petits noeuds calcaires. Spores 8-11 µm claires, spinuleuses ou verruqueuses. Sur feuilles ou tiges herbacées

Physarum nivale

Nivicole. Sporocarpes sessiles, subglobuleux, pulvinés. Peridium à couche calcaire blanche grisâtre, rugueuse. Capillitium physaroïde. Spores assez foncées 10-15 µm verruqueuses . Autre

Physarum pusillum

Sporocystes stipités en groupe. Stipe ridé sans granules calcaires, la moitié de la hauteur totale, brun brillant. Péridium ± globuleux un peu aplati, 0,4-0,6 mm , blanc ou grisâtre, avec une base rouge-brune épaissie. Déhiscence irrégulière. Columelle absente. Capillitium à noeuds blancs, angulaires et dispersés. Sporée noire. Spores brun lilacé, à très fines verrues 10-12 µm.

Physarum vernum

Sporocystes sessiles 0,5-1 mm ou plasmodiocarpes courts gris-blanc, ruguleux. Peridium simple, membraneux, généralement densément couverts de grains calcaires. Capillitium avec de grandes ramifications angulaires avec des noeuds calcaires reliés par des filaments hyalins. Parfois présence d'une pseudocolumelle. Sporée noire. Spores moyennement foncées, 10,5-15 µm, verruqueuses ou spinuleuses, souvent avec groupes plus foncés.

Physarum vernum

gros plan
Micro

Autre

Physarum virescens

Sporocystes sessiles 0,2- 0,4 mm, densément agglomérés. Péridium simple à granules calcaires vert-jaune. Columelle absente. Capillitium réticulé à petits noeuds calcaires jaunes. Spores 7-10 µm, brun-lilas pâle, finement verruqueuses. Plasmode jaune. Sur brindilles, mousses, herbes, feuilles mortes et aiguilles.


Physarum viride

 

Sporocystes 0,3-0,7 mm, sphériques à lenticulaires, avec un long stipe, jusqu'à 1,5 mm de haut, plus ou moins inclinés. Péridium simple incrusté de plaques calcaires jaune soufre devenant craquelées Capillitium avec petits noeuds calcaires jaune-orange. Spores 7-9 µm, brun violet finement verruqueuses. Plasmode jaune. Bois morts, aiguilles, mousses.

Prototrichia metallica

Sporocarpes solitaires ou groupés, sessiles ou courtement stipités, jusqu'à 2,5 mm de haut, brun orangé ou brun rougeâtre, brillants, irisés. Péridium simple, fin, lisse. Capillitium élastique à filaments torsadés, ornés de bandes spiralées lisses. Spores en masse brun rosâtre devenant brun olive. Spores 10-13 µm spinuleuses. Sur bois mort de conifère, le plus souvent en montagne.

S

 

 
Stemonitis

Sporocystes cylindriques stipités en touffes. Stipe creux, brun-rouge. Péridium fugace. Columelle atteignant le sommet. Capillitium fixé à toute la columelle et formant un réseau complet. Sporée brun à noir.

Stemonitis sp.

Plasmode en gros plan

 

Stemonitis axifera

Plasmode blanc. Sporocarpes en touffes 7- 20 mm de haut. Stipe 2- 8 mm , sétacé noir brillant, opaque. Sporocystes cylindriques de couleur rouille à l'état frais à péridium fugace. Columelle noire opaque, graduellement effilée vers le sommet. Spores 5-7.5 µm, brun rouille pâle, finement verruqueuses. Sur bois feuillus et conifères.
columelle et capillitium

Symphytocarpus amaurochaetoides

Plasmode blanc. Sporocarpes sessiles en touffes 20 mm de haut. Sporocystes cylindriques noirs à péridium très fugace complétement évanescent. Columelle noire opaque, souvent absente. Spores 9-10 µm, finement réticulées. Sur mousses, bois morts et débris herbacés.

T

 

Trichia

Sporée jaune à rougeâtre. Sporocystes stipités ou sessiles. Péridium membraneux ou cartilagineux. Capillitium à élatères libres terminés en pointe et ornementés de 2-5 bandelettes en spirales.

Trichia decipiens
var. olivacea

Sporocystes supérieurs à 1 mm, piriformes à presque sphériques, olivâtres, stipité. Péridium s'ouvrant à la partie supérieure et formant une coupe lisse. Spores 10-13 µm, à crêtes irrégulières. Toute l'année sur feuillus et conifères.

Trichia erecta

Sporocystes stipités, dispersés ou en petits groupes, 1-2.5 mm de hauteur. Stipe jusqu'à 1mm de long , brun foncé et opaque. Péridium double, sphérique à obconique, 0.4-0,8 mm de diamètre, brun noisette avec un réseau des bandes jaunes. Capillitium jaune à élatères à 4 spirales lisses ou ornés d'épines éparses, à extrémités courtes et pointues. Spores jaunes, 11-13 µm, finement verruqueuses. Plasmode blanc. Sur bois mort.

Trichia favoginea

Sporocystes brun jaune, sessiles, serrés compacts, plus haut (jusqu'à 2 mm) que large. Péridium membraneux finement strié-ponctué à déhiscence irrégulière. Capillitium à longs élatères avec 4-5 bandes en spirales lisses mais parfois avec des épines, extrémités courtes effilées. Sporée jaune. Spores pâle jaune, 12-15 µm, à réseau à grandes mailles. Sur bois morts de feuillus et conifères. Micro

Trichia persimilis

Sporocystes suglobuleux 1x 0,8 mm, sessiles densément groupés, brun- jaune à orangé sale. Péridium lisse, brillant. Capillitum jaune rouille à élatères 4-6 µm de diamètre avec des spirales épineuses. Spores jaunes grossièrement subréticulées faites de bandes avec des petites mailles, globuleuses à ellipsoïdes 11-15µm. Plasmode blanc.

Trichia scabra

Sporocystes globuleux 0,5-0,8 mm, sessiles densément groupés, brun- jaune à orangé sale. Péridium lisse, brillant. Capillitum jaune rouille à élatères avec 3-4 spirales typiquement épineuses. Spores jaunes finement réticulées 10-12 µm. Plasmode blanc.
autre

Trichia sordida
(= T. contorta var. engadinensis)
Nivicole. En groupes, sporocystes sessiles, subglobuleux, 0.7-1.3 mm , parfois plasmodiocarpes de 2 millimètres de long. Péridium à deux couches, jaunâtre sale avec taches brun jaunâtre sombre. Déhiscence irrégulière. Capillitium à élatères de 5-6 µm diam à spirales lisses et à extrémités libres effilées. Spores jaunes, 15-17µ m diam., densément verruculeuses. Micro .

Tubifera (=Tubilifera)
.

suite à l'étude de Lado ( Taxon 60 (1) 2011 p221-222) le nom Tubifera est rétabli

Pseudoaethalium composé de sporocystes cylindriques densément serrés les uns contre les autres. Pseudocapillitium absent ou clairsemé. Sporée brun rouille. Spores avec un réseau.

Tubifera arachnoidea
(=
Tubifera ferruginosa)

Sporocystes cylindriques serrés, en pseudoaethalium en forme de coussin. Pas de capillitium. Spores 6-8 µm brun rougeâtre réticulées. Sur bois mort.
Aspect mature.

Tubifera dimorphotheca

Pseudoaethalium grégaire ou dispersé, 3-7 mm de hauteur et jusqu'à 8 mm de diamètre formé de 2 types de sporothèques : à la base ils sont subglobuleux 0,1-0,5 mm de diamètre et surmontés de grands sporothèques oblongs cylindracés , 2-3 x 0,2 -0,5 mm. Péridium brun ocracé , lisse et ondulée à déhiscence irrégulière. Spores globuleuses ou subglobuleuses 5 à 6,5 um de diamètre, pâle, jaune-brun , finement réticulées à crêtes de 0,5 um de hauteur.

Tubifera microsperma
(aspect jeune )

Plasmode blanc, devenant couleur de chair avant la fructification. Sporothèques cylindracés, bruns , 4 mm de hauteur et 0,4 mm de large , groupés en un pseudoaethalium hémisphérique, sessile ou le plus souvent avec un hypothalle cylindracée 2-6 mm de haut, spongieux et strié . Péridium fin , translucide , évanescent . Sporée brune, spores crêtées-réticulées sur environ 2/3 de la surface, globuleux, 4,5-5,5 (6 ) µm de diamètre.

Tubifera microsperma

aspect mature